William Temple était Prêtre, Evêque et Archevêque de Cantorbéry anglican des premières décennies du 20° siècle. Il était théologien formidable qui s'intéressait à la justice sociale. Ses œuvres théologiques contribuaient à la pensée chrétienne, tandis que son intérêt aux classes populaires et leurs conditions de vie était bien connu. Ses dictons comporte l'observation que l'église est une organisation qui existe pour ce qui ne sont pas ses membres. Le partage des connaissances, des soins ou des soucis sans condition mais inspiré par le foi chrétienne serait une nécessité de l'évangile.

Cette section propose des documents intéressants sur des questions actuelles. Un debat tel que celui sur le mariage pour tous ne se termine pas avec l'adoption de la loi. Le ministère chrétien se réalise dans la société telle quelle et le débat, y incluse la contribution de l'église, ne se termine pas parce que les circonstances evoluent. La nature du mariage est importante et la voix chrétienne mérite une place à la table parmi ceux qui accompagnent leurs semblables humains.

Le mariage pour tous 
des aspects théologiques et confessionnels
l'eglise et la pluralité
 

Juridiquement, le mariage est un contrat entre deux personnes. En France la femme garde son nom de jeune fille mais on ajoute "épouse" suivie du nome de famille de l'homme. En Angleterre, donc dans les pays de tradition anglo-saxonne la femme change de nome de famille (avec des exceptions récentes). A la fin de l'office de mariage les mariés signent le registre avec le prêtre comme officiant et deux temoins. La mariée signe avec ses prénoms et son nom de jeune fille (ce dernier pour signer le contrat avant de changer de nom). L'acte de mariage, fourni par l'église, est un document reconnu par l'état. Le mariage civil existe en Royaume Uni et les mariages civils sont de plus en plus répandus.
Confrontée par le mariage des personnes du même sexe, l'église d'Angleterre est réticent mais un bénédiction suivant un mariage civil est possible.     


En France le Maire ou un député préside la cérémonie légale toujours avant le service religieux. Dans l'église Catholique le mariage est un sacrement, donc le rôle de l'église est fondamental. Chez les Protestants il ny a que deux sacrements, le Baptême et la Cène. Donc le service de mariage serait plutôt une bénédiction.
En comprenant ces différences, on pourrait mieux interpréter les documents que nous présentons sur le site.

Mariage pour tous : aspects du débat :